Skip to content
Government and ministries Media

Réunion informelle d'Ecofin à Helsinki

Ministry of Finance 9.9.2006 9.54
Tiedote 89/2006

Les Ministres des finances de l’Union européenne et les Gouverneurs de la banque centrale se sont rencontrés à Helsinki dans le cadre d’une réunion informelle. Ils ont abordé des sujets tels que les aspects économiques et financiers de l’énergie, les marchés financiers et la mondialisation. M. Eero Heinäluoma a accueilli cette réunion.

L’Europe devrait réduire la vulnérabilité de son système énergétique

Les Ministres ont réaffirmé l’accord de Manchester visant à maintenir une discipline en réaction aux prix élevés du pétrole. Ils ont confirmé leur engagement constituant à éviter des interventions fiscales de distorsion et autres politiques freinant les ajustements nécessaires.

- Heinäluoma a souligné qu’au delà de toutes mesures à court terme et dans le contexte d’une dépendance accrue de l’UE à des sources énergétiques externes, nous avons mis l’accent sur l’importance de la réduction de la vulnérabilité extérieure du système énergétique européen.

La diversification de l’approvisionnement énergétique, l’amélioration de l’efficacité de l’énergie et la promotion de sources renouvelables ainsi que de l’innovation ont tous un rôle à jouer, tout en continuant à veiller la rentabilité des mesures et à leur cohérence vis-à-vis des obligations fiscales en vigueur.

Discussions sur la mondialisation centrées sur le rôle des marchés financiers

Les discussions sur la mondialisation se sont plus particulièrement centrées sur le rôle des marchés financiers dans la promotion de la R&D, l’innovation et la productivité. Les Ministres et les Gouverneurs ont soulignés que le rôle des pays de l’UE dans la division mondiale du travail se trouve dans la production à forte valeur ajoutée. Ils ont également remarqué que les innovations futures en Europe dépendront de façon significative du fonctionnement général du Marché unique et de la capacité des marchés du travail à réaffecter leur main-d’œuvre à des tâches plus productives.
- Heinäluoma a déclaré : « Nous avons besoin de marchés financiers plus intégrés et efficaces et nous devons particulièrement souligner l’efficacité des actions du secteur public. Parallèlement, nous ne pourrons tirer profit de l’intégralité des avantages offerts par des marchés financiers efficaces si les marchés du travail et des produits ne sont pas préparés aux défis liés à une concurrence mondiale en croissance constante. »

Dernières informations sur l’économie positive

Lors des discussions sur la situation économique actuelle, les Ministres et les Gouverneurs se sont réjouit de l’accélération de la croissance dans l’UE. La croissance de l’UE et de la zone euro à dépassé les prévisions au cours de la première moitié de l’année 2006. La croissance de la demande domestique a été particulièrement bien reçue.

- Heinäluoma a souligné que la suspension des négociations du Cycle de développement de Doha est extrêmement regrettable et inquiétante. Afin de limiter les effets négatifs sur le commerce mondial, il convient de redoubler d’efforts afin de faire aboutir les négociations.

Ecofin soutien l’approche à deux étapes de la reforme de gouvernance du FMI

Les Ministres et les Gouverneurs ont convenu des messages principaux à transmettre lors des Réunions annuelles des Institutions de Bretton Woods à Singapour. Les Etats membres de l’UE se réjouissent des actions entreprises afin de mettre en application la nouvelle stratégie à moyen terme du FMI, y compris les travaux en cours de passage en revue de la base la surveillance du FMI et la résolution du Comité des Gouverneurs sur les Quotas et les Voix au sein du FMI.

- Heinäluoma a expliqué : « les Etats membres ont remarqué que les quotas et les réformes de gouvernance y afférant recommandées par le Comité exécutif du FMI correspondent à la proposition conjointe de l’UE. Il est important que l’UE s’exprime d’une seule voix à Singapour. Il est reconnu qu’un grand nombre de membres du FMI, dont des pays émergeants et certains Etats membres de l’UE, sont sous-représentés. Nous soutenons l’approche à deux étapes du Directeur général visant à réformer la gouvernance. »

Informations utiles tirées de l’exercice de gestion de la crise du marché financier européen

Les Ministres et les Gouverneurs ont poursuivi leurs discussions sur le développement du marché financier et les questions de stabilité. Le sujet principal de cette réunion a été l’évaluation de l’exercice de simulation de gestion de crise tenue au mois d’avril 2006 aux fins de tester le Protocole d’accord signé en 2005. Les Ministres ont accueilli avec satisfaction l’exercice qui a été réalisé avec succès par les superviseurs bancaires, les banques centrales et les Ministères des finances de l’Union européenne. L’exercice a permis de confirmer que les conventions volontaires existantes dans l’UE ont un bon potentiel de fonctionnement dans une situation de crise. Toutefois, l’exercice a également permis d’obtenir des informations utiles sur la façon dont il serait possible d’améliorer la gestion des crises financières transfrontalières et la stabilité financière générale en Europe. A cet effet, les Ministres ont convenu d’entreprendre des travaux supplémentaires dans ce domaine.

EU